Test : Êtes-vous un gros con ?

Publié le par cheurtra

Parfois, on se demande si on sentirait pas un peu le chacal décédé de la bouche.

Dans ces cas là, c'est facile : il suffit de se souffler vers le nez en utilisant ses mains pour se rendre compte de l'évidence, et y remédier avec un tictac triple menthol le cas échéant. Mais en cas de fulgurante connerie ? Qui aura l'honnêteté de vous avouer que vous êtes le dernier des derniers ? Certainement pas vos amis, si vous êtes un fieffé connard, nul doute que vos fréquentations sont du même acabit. Heureusement, nous sommes là. La Gazette de la Win répondra toujours présent pour vous apportez les réponses sans faille dont vous avez besoin. Répondez à cette série de questions et vous serez fixé.

 


1 - C'est l'anniversaire de votre épouse. Quel cadeau lui offrez vous ?
A - La dernière perceuse à cloche turborotamax avec mèche en carbure de tungstène de chez Monsieur Bricolo (et sa mallette d'accessoires).
B - Une croisière dans les Caraïbes sur le Pacific Princess.
C - Le dernier sextoy Crazyrabbit avec double tête turborotamax de chez Miss Dirtyho'.
D - Un saumon tout frais péché, encore frétillant, plein de bave (et il en manque un bout).

2 - C'est le rush au bureau ! Vous devez rendre le dossier sur l'audit de l'OPA de la holding de la SOFRACOGEPAM avant 15 heures, sans compter ces fichus contrats De Mesmaeker qui sont introuvables !
A - Vous vous planquez au toilettes tout l'après-midi et regardez sur votre téléphone le clip de Renée la taupe 147 fois.
B - Vous retroussez vos manches et faites face a vos responsabilités. Le dossier est torché en 1h45 et le contrat De Mesmaeker était parti à la photocopieuse. Bien joué !
C - Vous allez voir Samantha, la petite stagiaire à l'opulente poitrine, pour voir si par hasard le contrat De Mesmaeker ne serait pas dans son décolleté.
D - Vous errez dans les couloirs en vous grattant le dos aux coins de murs, y laissant moulte poils et odeurs corporelles.

3 - Vous attendez au feu rouge, au volant de votre rutilant cabriolet, lorsqu'une charmante vieille dame, chargée d'un cabas lourdement rempli de victuailles, tente de traverser le passage piéton à une vitesse estimée à 0,2 km/h. Bien entendu, cette dernière se trouve en plein milieu de la chaussée lorsque le feu passe au vert :
A - Vous lui signifiez discrètement votre agacement par une petite dizaines de coups de klaxon et signes de la main, et ne manquez pas de lui rappeler que vous, vous travaillez. Vous terminez sur un plaidoyer autoritaire sur le fait que c'est grâce à vos cotisations sociales que la "vieille peau" peut se payer sa soupe au poireaux (miam).
B - Vous quittez aussitôt votre véhicule, saisissez la grand-mere par un bras, son fardeau de l'autre et menez ce frêle équipage en lieu sur, sur le trottoir d'en face. Vous jetez votre pardessus dans la flaque qui s'est formé au bord du trottoir afin que la brave aïeule ne salisse pas ses escarpins, et filez comme un Prince.
C - Même réponse que la précédente, sauf que vous en profitez pour palper allègrement le cul de la vieille, et tenter subrepticement d'y glisser un poireau (vous n'êtes pas raisonnable).
D - Vous vous ruez sur la cabas et dévorez tout son contenu. Puis vous saisissez mamie pour lui faire subir le même sort.

4 - Vous vous retrouvez au restaurant pour un premier rendez vous. Que commandez vous ?
A - Choucroute saucisse avec supplément purée et son baron de Duvel.
B - Le Homard Bleu Géant du Maine pour deux, accompagné d'un Wolfberger Vendanges Tardives 1998.
C - Saucisses-moules, et un banana Split au gingembre en dessert.
D - Vous commandez un meli-melo de lichens, racines, noix et baies, et un gros pot de miel.

5 - Par un incroyable coup du destin, vous vous retrouvez patron d'une PME. Quelle sera votre politique de management ?
A - Vous donnez ordres et contre-ordres incessants à vos subalternes et les regardez s'agiter en riant, vous vous tapez des notes de frais longues comme le bras (ou ma bite, NDLR) en vous bombant la cloche à la brasserie, vous passez vos après-midi à jouer au démineur.
B - Vous investissez immédiatement une partie de vos économies personnelles pour moderniser l'entreprise, la doter d'un département R&D et la lancer sur de nouveaux chantiers d'innovation, vous instaurez la pause-sieste après déjeuner, vous recevez chacun de vos employés pour écouter son avis sur la manière dont la société devrait être dirigée.
C - Vous engagez 3 secrétaires de direction et passez vos journées à essayer de leur pincer les fesses ou les coincer dans un coin sombre du stock que vous avez aménagé en garçonnière.
D - Vous sortez de votre bureau par la fenêtre, traversez la nationale 4 voies qui passe devant et regagnez la foret la plus proche.

6 - Ca marche ! Votre politique novatrice fonctionne parfaitement et vous rapporte plus de 100 millions d'euros de bonus pour les premiers 6 mois ! Qu'allez vous faire de ce pactole ?
A - Vous vous faites construire une statue de 15 mètres en cure dents à votre effigie, vous achetez une Rolls Royce Super Phantom Spéciale que vous faites immédiatement tuner (spoiler en or, aileron en cuir, phares en diamant) avant de la balancer, totalement ivre, dans le port de Monaco. Puis vous perdez tout au casino.
B - Grâce à une série de dons caritatifs et du lobbying  bien mené, vous faites disparaître la faim dans le monde. Vous trouvez le vaccin contre le sida dans la foulée.
C - Vous vous faites rajouter un mètre de bite, et partez en Thaïlande en voyage organisé (vous choisissez le parcours "Pascal Sevran").
D - Vous répartissez les billets de manière à en faire une couche chaude et confortable, puis vous vous roulez en boule et vous endormissez paisiblement pour les 6 prochains mois.

Question subsidiaire :
7 - Vous trouvez Marine Le pen :
A - Efficace
B - Tendue
C - Sexy
D - Appétissante

Faites les comptes :

Vous avez un maximum de A : Félicitations, vous êtes un gros con !
Et même un très gros con. Ah ça, on peut dire qu'avec vous, on ne s'ennuie pas. Bête à pleurer, chiant comme la pluie, égoïste comme le parfum, vous êtes un pénible. Vous fréquenter est une souffrance de chaque instant, c'est bien simple, si ça ne tenait qu'a nous, nous vous qualifierions d'indécrottable salopard ! On se demande même ce que vous foutez là : n'avez vous pas vu la bannière ? Etes vous un winner ? Ou un jeune qui en veut ? Certainement pas ! Allez, partez maintenant.

Vous avez un maximum de B : Vous êtes un Homme du monde.
Parfait gentleman, séducteur tranquille à la parfaite éducation, vous êtes un homme du monde. Drôle, attentionné, intelligent et cultivé, les qualificatifs ne manquent pas à votre égard, vous sentez même incroyablement bon de la bouche ! C'est bien simple, si le monde n'était peuplé que de gens comme vous, ce serait un endroit charmant où il ferait bon vivre. Nous n'avons qu'un seul conseil à vous donner : abonnez vous à la newsletter, car ce blog est définitivement un endroit pour vous. Bienvenue, Ami.

Vous avez un maximum de C : Vous êtes un obsédé sexuel.
Alors vous, c'est pas vraiment que vous êtes con, c'est plutôt que vous êtes fou. Perpétuellement occupé par l'idée de fourrer votre b*** dans la moindre c*****, c**, f***, e***** ou toutes sortes de choses, vous êtes un personnage peu recommandable. Mais bon Dieu, savez vous que dans la vie, il y a autre chose que le cul ! Que faites vous de la chatte et des nichons ? Nous finirons sur ce conseil : calmez vous un peu mon vieux.

Vous avez un maximum de D : Vous êtes Franska, l'ourse slovène.
Plantigrade de la famille des ursidés, vous avez "un corps trapu et massif, un long museau, un pelage hirsute, des pattes à cinq griffes non rétractiles, et une queue courte" (selon wikipedia hein, nous ne nous permettrions jamais de dire que vous avez une queue courte), et il paraîtrai qu'il ne faudrait pas vendre votre peau (avant de vous avoir tué selon les chasseurs, jamais selon vous). Nous ne vous cachons pas que nous sommes plutôt surpris (quoi qu'honorés) de votre présence ici. Cependant, si vous accédez à l'internet depuis la demeure pyrénéenne d'une famille que vous venez de dévorer, sachez que la gendarmerie est déjà probablement en route. Nous vous recommandons donc de quitter les lieux dès que possible. N'oubliez pas de vider l'historique avant, nous ne voudrions pas avoir d'ennui.

Publié dans Lolery

Commenter cet article

hds 16/03/2011 13:44


quand la connerie depasse la fiction!


Spi-roux 21/02/2011 09:12


Moi je dis que Fluide serait un peu trop consensuel pour notre ami. En revanche, Spirou le gagazine des petits loleurs trouverait dans cheurtra un nouveau souffle. Nos petites têtes rousses
seraient probablement moins niaises sur la vie en arrivant en 4e, classe qui m'a personnellement choquée de part son excédent de "sgegs" "poils" "hahaha" et autre mots d'esprits. Je te le dit mon
ami, ta place est auprès des jeunes (hommes, femmes, ours) et ce foutu dossier dans la photocopieuse, c'était moi ! Ha!


cheurtra 21/02/2011 11:57



C'est pour ça que que l'expression "un grain de sable dans l'engrenage" est interchangeable avec un "baton dans les (t)roux".


Pour ma place aux cotés de la jeunesse, merci de ne pas trop l'évoquer sur l'internet, merci.



konstantine 18/02/2011 12:53


Braval !


Fougère 18/02/2011 01:57


La seule erreur de cette article réside dans le fait que vous essayez de nous faire croire que les contrat de Mesmaeker ai pu un jour être prêts et signés...

A part ça, je vous conseille vivement, vu votre niveau de talent lolesque d'aller vous faire voir (ou foutre) chez Fluide...


fred colombo 17/02/2011 16:59


cheutra, t'as vraiment un sacré problème dans ta testa.